La poutine d'Evelyne

Chez Simon, Saint-Agapit

Un bon jour, en faisant Québec-Montréal, roulant sur la 20, mon appétit s'est manifesté. J'ai décidé d'en profiter pour faire une escapade à St-Agapit, goûter à une poutine de ma liste : Chez Simon. Un endroit d'une certaine envergure, ressemblant plus à un petit restaurant qu'à un casse-coûte, avec une vue sur un champ de patates. Le logo avec un gros S en éclair a immédiatement attiré mon attention...Ça prend du courage.

 

J'ai longuement hésité entre la petite et la moyenne poutine, dont les formats me confondaient. J'ai opté pour la moyenne, réalisant à son arrivée que la petite aurait grandement suffit. Elle était magnifique. La sauce était foncée et onctueuse, les frites bien cuites et d'une allure croustillante, et le fromage en grande quantité. Je salivais.

 

Sans toutefois la trouver mauvaise, mon enchantement s'évaporait à chaque bouchée avalée.

 

Malgré son apparence alléchante, la sauce s'est finalement avérée peu goûteuse et de piètre qualité. Après vérifications, il s'agit d'une sauce en poudre, mélangée avec du bouillon de poulet. J'ai vu pire, mais je ne vous cacherai pas ma déception, particulièrement parce que son visuel avait créé de grandes attentes chez moi.

 

La frite, quant à elle, s'est avérée aussi croustillante qu'elle le laissait présager. Elle avait un goût qui penchait plutôt vers la frite commerciale achetée que la frite maison. Après avoir posé la question, j'ai appris qu'elle était livrée par une compagnie, déjà coupée, mais pas congelée. C'est probablement pour cela que son croustillant demeure intact, mais que son goût n'est pas aussi unique et réconfortant qu'une patate travaillée sur place. Elle était tout de même acceptable.

 

Finalement, le fromage, qui avait grand intérêt à être savoureux vu sa quantité démesurée. Il provient de la Fromagerie Bergeron, une fromagerie dont la qualité n'a d'égal que sa réputation. (Des plus positives) On ne se trompe pas. Or, plusieurs de mes bouchées de fromage étaient froides. J'en ai donc déduit qu'il avait été réfrigéré, ce qui me fait perdre mes moyens de critique puisque le goût est altéré, voire absent. C'est sans oublier que la louche de sauce n'aura pas suffit à rendre le fromage chaud, une grave erreur trop commune.

 

Au final, cette poutine n'aura pas été un désastre. Elle était même assez représentative de notre met national. Je n'aurais pas été gênée qu'un touriste goûte à la poutine de Chez Simon pour sa première expérience à vie. Mais je l'ai trouvé plutôt beige...Peu distincte, classique, mais avec un manquement de qualité. Débutants, allez-y, vous l'aimerez. Mais experts, s'abstenir.

 

Je donne à cette potine une note de 6,5 sur 10.

 

 



22/06/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 86 autres membres