La poutine d'Evelyne

Nouveau système, Montréal

Le Nouveau système, c'est ce petit resto rapide aux allures vintage situé sur la rue Beaubien à Montréal. Il y avait longtemps que je voulais l'essayer. À la suite d'un 5 à 7 ayant quelque peu dégénéré, je marchais en direction de chez moi, quand je suis passée devant, légèrement pompette. J'ai donc pensé que le moment était judicieusement choisi pour ajouter une poutine dans mon estomac déjà affaibli.

Me voici donc assise au comptoir pour goûter une des spécialités de l'endroit, qui me propose trois formats : la bambino, la petite et la large. J'opte pour la petite.

 

D'entrée de jeu, je goûte à un grain de fromage. Mais quelle déception! Un morceau complètement froid ! J'en prends un autre à côté, mais idem...le fromage est froid. Cela représente plusieurs erreurs de parcours. D'une part, un fromage réfrigéré, ce qui est un sacrilège. D'autre part, l'erreur de s'attendre à ce que la sauce le réchauffe convenablement...on frôle l'amateurisme. J'ajouterai que le goût du fromage était pâteux, et qu'il n'y avait que 6-7 très gros morceaux sur le dessus de mon plat. Des morceaux plus petits auraient offert un peu plus de raffinement au repas...

 

La frite, quant à elle, était savoureuse. Assez sucrée pour que je crois en une patate rouge, mais un employé me mentionne qu'il s'agit pourtant d'une patate jaune ou blanche (il n'est pas certain), mais pas rouge. Un manque de précision un peu inquiétant, mais bon, ça n'enlève pas le goût agréable en bouche de cette frite. Une réussite malgré l'inconnu.

 

La sauce maintenant : le plus grand atout de cette poutine. J'avancerai même que c'est fort probablement la sauce qui fait le renom de la poutine du Nouveau système. Elle est extrêmement foncée, comme je les aime. Cette fois, l'employé connaît son sujet; il me raconte que la sauce est faite maison de A à Z, avec un fond de légumes. Voilà une réponse qui me fait chaud au coeur. Elle a un petit goût qui rappelle la sauce à fondue, mais appropriée au mode poutine. Franchement bonne !

 

À la fin de mon plat, le fromage fait une tentative de réconciliation avec ma personne en étant de retour, réchauffé par les frites et la sauce. Réconciliation à moitié réussie, mais c'est trop peu trop tard.

 

J'oserai dire que si cette poutine avait un fromage à la hauteur de ses deux autres ingrédients, elle serait l'une des meilleures à Montréal. Malheureusement, quand un tiers des ingrédients est un échec, la note s'en ressent...

 

Je donne à cette poutine une note de 7,5 sur 10.



08/02/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 86 autres membres