La poutine d'Evelyne

Patati Patata Friterie de luxe, Montréal

C'était la semaine de la poutine. Je n'ai pas l'habitude de participer à ce genre d'évènement parce que pour moi, c'est trop commercial. Un peu comme Pâques et la St-valentin. Tout comme je n'ai pas besoin d'une date pour dire à mon copain que je l'aime, je n'ai pas besoin d'une date pour me rappeler de manger une poutine. J'en mange assez souvent à l'année comme ça. Cela dit, mes amis avaient envie de participer à cette semaine de la poutine en allant en manger une, un bon mercredi. J'ai donc suivi le groupe. Notre instinct nous a amenés au Patati Patata sur St-Laurent. Je ne l'ai pas regretté!

 

Il faut dire que l'endroit n'est pas des plus confortables. Attendre dans la minuscule entrée qu'une des 3 tables disponibles se libère n'est pas de tout repos, surtout lorsque la porte ouvre aux 2 minutes, refroidissant du coup le restaurant au complet. Mais j'imagine que c'est le prix à payer pour vouloir une poutine en pleine semaine de la poutine, avec une température de - 1000 dehors.

 

C'est finalement au bar que nous sommes atterris. J'étais affamée, et j'avais une envie gargantuesque de malbouffe. Mais étant une fille de façon générale plutôt santé (oui oui!!), je me suis déculpabilisée en prenant une assiette mi-poutine mi-salade.

 

Dès ma première bouchée, j'ai regretté la salade. La poutine était si bonne que j'en aurais voulu une assiette au complet, sans cette distraction de laitue à côté.

 

Les frites étaient absolument parfaites. Des juliennes, bien croquantes et dorées, bien salées. Leur seul défaut est qu'elles sont un peu difficiles à piquer vu leur petitesse...mais entre vous et moi, ce n'est pas un défaut très contraignant. Je n'avais pas mangé d'aussi bonnes frites depuis un bon moment!

 

La sauce était aussi impeccable. Très salée, mais pas trop! Juste à point. C'était plutôt étonnant puisqu'elle n'était pas si apparente sur les frites. Mais son goût prenait toute la place qui lui revenait. Et sa quantité était bien dosée.

 

Le fromage est probablement le point le plus faible de cette poutine, malgré qu'il est loin de faire défaut. Il s'agit de très petits morceaux. C'est ce qui m'a le plus dérangée. Il est petit, et en petite quantité alors on a peine à y gouter. J'aurais préféré en avoir davantage. Généralement, il provient de la fromagerie Champêtre à Repentigny. Mais je ne remets pas en question son goût et sa qualité, mais plutôt sa quantité.

 

J'ai terminé ma délicieuse assiette en moins de 5 minutes. J'avais encore sur le coeur le fait d'avoir octroyé une place dans mon estomac à une vulgaire verdure, en dépit de plus de gras. Si bien que j'ai décidé de pousser ma sortie à l'extrême et de commander une deuxième poutine. (Et un hot dog géant)

 

Il y a un seul format de poutine disponible chez Patati et Patata; je recommanderais fortement aux propriétaires d'en établir deux. Celle-ci est trop grosse pour les petites faims et les débutants, mais beaucoup trop petite pour rassasier une aguerrie comme moi.

 

Mais son goût exceptionnel fait tout oublier.

 

Je donne à cette poutine une note de 9 sur 10.

 

Patati Patata.jpeg

 

 



05/05/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 86 autres membres